Recrutement international : adopter une approche globale 360°

La pénurie de main d’œuvre ? Tout le monde en parle aujourd’hui. La presse, la télévision ont font leur manchette, et des salons et des événements lui sont consacrés. Mais, elle n’est pas un phénomène nouveau au Canada.  Il y a déjà plus de vingt ans qu’on l’évoque notamment par rapport aux prévisions de départs à la retraite et à la pyramide des ages.

Selon les prévisions d’Emploi- Québec, 1,4 million d’emplois seront à pourvoir d’ici 2028 : 80 % correspondent au remplacement de la main-d’œuvre et 20 % à de la création nette d’emplois.

Cette semaine, les médias ont parlé de 195 000 postes vacants à pourvoir, soit une hausse de 40 %. Notre belle province, selon l’institut de la statistique, demeure l’une des provinces avec le plus haut taux de postes vacants. La main-d’œuvre disponible y est rare et cela touche presque toutes les industries. On compte moins de 1,5 chômeur par poste vacant dans presque tous les secteurs d’activité.

Dans la majorité des cas, ces professions en déficit sont hautement qualifiées et requièrent un diplôme universitaire ou collégial. La majeure partie des emplois créés au Québec dans les 10 prochaines années seront donc hautement qualifiés et représenteront près de la moitié de l’ensemble de l’emploi en 2028.

La pression est grandissante chez les employeurs 

Statistiquement, un entrepreneur sur deux a actuellement de la difficulté à recruter des employés. Cette situation entraine plusieurs effets négatifs :

  • la réduction des heures d’ouvertures
  • l’incidence sur le potentiel de croissance
  • le report de projets voire le refus de nouveaux contrats
  • la pression financière
  • la pression sur les salaires
  • la difficulté de retenir les employés (rétention)

Une pression qui touche aussi les employés 

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, la pénurie de main d’œuvre a un impact sur les employés. Ceux-ci font face à :

  • une surcharge de travail et l’obligation de faire des heures supplémentaires
  • une augmentation des risques de maladies liés à une charge de travail trop élevée
  • un risque d’épuisement professionnel (Burnt out) et un problème croissant de santé mentale

Ces différents problèmes peuvent contribuer à un taux de roulement plus élevé.

Peu importe le secteur, il s’agit d’une difficulté majeure pour l’économie québécoise et même un risque économique que nous devons résoudre.

Toutes les solutions doivent être activées

Le gouvernement n’a plus vraiment le choix. Pour solutionner la problématique de pénurie et permettre à la Province de se relever et d’accompagner la croissance des entreprises, il doit activer tous les leviers en sa possession : Plus de formation, favoriser une plus grande mobilité de la main d’œuvre, maintenir les plus de 65 ans sur le marché du travail, augmenter l’automatisation et la robotisation, et soutenir l’immigration.

Le recrutement international devient donc une alternative incontournable. Mais il ne s’improvise pas. Il demande des compétences et du savoir-faire, une stratégie, du temps et de l’énergie. Vu les longueurs administratives pour l’obtention des visas de travail temporaires, il devient nécessaire que les compagnies anticipent et planifient leurs ressources sur un horizon de 2 ou 3 ans. Le court terme n’est plus de mise. L’entrepreneur ne peut plus se dire : j’ai besoin d’une ressource, je l’embauche demain.

Les services des ressources humaines de l’entreprise doivent en même temps travailler sur la marque employeur, la politique de rémunération, et les conditions de travail dans l’optique d’améliorer la rétention du personnel et son attractivité auprès de futurs employés.

C’est donc tout un ensemble à travailler dans une approche globale.

Chez Akova, nous avons développé une démarche 360 qui intègre tous les volets d’une stratégie RH performante :  marque employeur, marketing RH, planification des embauches, recrutement international, visas de travail, accueil et intégration des travailleurs étrangers.

Vous avez des questions, contactez-nous. Pour ce qui concerne l’immigration consulter le site Akova immigration.

This entry was posted in Immigration, Non classé, Recrutement, Ressources humaines, Stratégie RH. Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *