Changer le cours du temps ou l’occasion de donner le change…

L’euro vient de battre cette semaine sont record historique et frôler la barre des 1,60 $US. Dans le même temps, le dollar canadien maintient la parité avec le billet vert tout en restant très compétitif envers la devise européenne.

Voilà qui devrait suppporter la capacité des entreprises canadiennes à exporter vers l’Europe, premier marché économique mondial avec 400 millions de consommateurs, et à amortir en partie l’impact du cours des changes qui fragilise leurs marges sur le marché américain (qui représente 80% des exportations candiennes).

Le taux de change donnerait-il le ton pour que change le cap à l’exportation ?

This entry was posted in Commerce international, Culture d'affaires, Économie. Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *